Après avoir déterminé le type de vélo qui vous convient, il faut regarder la taille appropriée à votre morphologie. Si vous mesurez 5’ 8’’ et que vous avez de longues jambes, le cadre de votre vélo sera différent de celui d’un cycliste de la même taille mais tout en torse. Vous pourrez bien sûr changer la longueur de la potence et la largeur du guidon, mais vous aurez plus de difficulté avec la position de la selle, très importante puisqu’elle détermine la puissance lors du pédalage. Vous pourrez toujours la faire positionner en boutique et faire changer les composantes, mais gardez en tête que les pièces et le service ne sont pas gratuits. Vous ne pourrez pas non plus laisser vos vieilles pièces en échange !

Je préfère les vélos neufs pour la simple raison que les boutiques vous conseillent pour que vous ayez la position la plus confortable adaptée à votre morphologie. De plus, vous obtenez la garantie du fabricant, qui inclut parfois une vérification à partir de tant de kilomètres. Fixez-vous un budget et n’oubliez pas d’y inclure les accessoires : pédales, chaussures, vêtements, porte-bidon, sac sous la selle, odomètre, kit d’entretien de base (pompe, outils, tubes). Ces éléments sont souvent oubliés lorsque le montant à dépenser pour l’achat d’un vélo est établi.

Les conseils d’expert ont une valeur inestimable. Les spécialistes en boutique vous expliqueront la différence entre les modèles. Dans l’usagé, vous ne pourrez pas nécessairement comparer le vélo avec un autre. Lors de l’achat, vous choisirez aussi la couleur que vous aimez. Ça peut sembler anodin, mais c’est comme un vêtement : quand on l’aime, on le porte. Si vous aimez votre vélo, vous en ferez un peu plus, surtout si vous êtes bien positionné. Vous aurez également la possibilité de faire des modifications, par exemple sur la selle ou les pneus. Cela vous coûtera un peu plus cher, mais au moins vous aurez un vélo à votre goût.

L’achat d’un vélo usagé peut être plus laborieux. Vous devrez faire de la recherche dans Internet, rencontrer les particuliers, voir si le vélo est de la bonne grandeur, si la transmission, le pédalier et les pignons correspondent à vos besoins. Il se pourrait aussi que les pièces soient usées. Cette option peut vous sembler meilleure pour l’achat d’un premier vélo, afin de voir si vous aimez mieux voyager sur un vélo de route, un route libre (gravel bike) ou un hybride : à ce compte, louez-en un !

Sinon, commencez votre recherche en demandant à des amis plus expérimentés de vous aider. Si vous êtes membre d’un club cycliste, affichez une annonce sur le site Internet du club, vous serez surpris du nombre de cyclistes qui renouvellent leur vélo chaque année. Certaines boutiques ont aussi des vélos usagés à offrir aux consommateurs. Ce ne sera peut-être pas autant une affaire qu’en l’achetant du propriétaire initial, mais vous aurez les conseils appropriés et serez certain d’avoir un vélo adapté à vos besoins.

Vous trouverez certainement des vélos très performants à prix dérisoires sur le marché de l’usagé, mais est-ce bien là le type de vélo dont vous avez besoin? À réfléchir avant de passer à l’action.

Bon magasinage !

Publié par Denise Belzil